Le KOKUTSU DACHI est une position de base que l’on retrouve régulièrement dans les katas, les kihons, l’ippon kumité.

Contrairement au ZENKUTSU DACHI, où les pieds sont parallèles sur deux lignes et largeur des hanches, ceux du KOKUTSU DACHI sont perpendiculaires et sur la même ligne

Détail de la position KOKUTSU DACHI

Le kokutsu dachi est exactement comme le kiba dachi. A la seule différence que dans un kiba dachi, les pieds sont parallèles et le centre de gravité (l’axe du nombril) est situé au milieu. Les épaule sont de face et les jambes sont fléchies à l’identique.

La position kokutsu dachi est bien plus compliquée à réaliser puisqu’elle demande à avoir les pieds sur une même ligne, en forme d’angle droit, les épaules sont de 3/4. La jambe arrière est fléchie et la jambe avant semi tendue.

Certains te diront que tu dois avoir 80% du poids sur la jambe arrière et 20% du poids sur la jambe avant.

Je t’avoue que personnellement quand j’exécute un kata, un khion ou un travail à 2, je ne prends pas le temps de réfléchir si le poids est bien réparti.

La position KOKUTSU DACHI : les principaux détails à retenir

La meilleure façon de comprendre la position kokutsu dachi :

  1. Les pieds sont sur la même ligne
  2. Les pieds sont perpendiculaires
  3. La jambe arrière est fléchie et la jambe avant semi tendue
  4. Le centre de gravité (l’axe du nombril) est situé plus vers l’arrière que vers l’avant ( pour ça, une astuce que je te donne dans la vidéo est d’uniquement de basculer tes fesses vers l’arrière)
  5. les hanches sont tournées de 3/4
  6. Les épaules sont tournées de 3/4

La position KOKUTSU DACHI : les erreurs à éviter

  1. L’erreur la plus connue dans la position kokutsu dachi est d’avoir le pied arrière qui s’ouvre trop. Les orteils ne sont plus 90% par rapport à l’axe du pieds avant.

Cela procure des risques de déséquilibres puisqu’il n’y a plus d’appuis interne.

2) Les genoux sont trop rentrés vers l’intérieur.

Imagine que tu as un élastique accroché au niveau des deux genoux.
Si tes genoux sont bien tirés vers l’extérieurs, l’élastique est tendu.
Maintenant si tes genoux sont rentrés vers l’intérieur, l’élastiques sera distendu et donc tout mou.

3) Le genou arrière qui est trop ouvert vers l’arrière

C’est anatomique. Trop d’ouverture de ton genou arrière, provoque un tirage de tes hanches vers le côté et donc fait vriller ton genou avant vers l’intérieur.

Il n’y a pas de règle. Cela dépendra de ta morphologie et de ta souplesse.

Comment se déplacer en KOKUTSU DACHI ?

Avancer en kokutsu dachi n’est pas une mince à faire.

Ce déplacement ressemble à celui du kiba dachi.

La principale difficulté est de rester les pieds sur la même ligne lors du déplacement.

Décomposition de l’avancé en KOKUTSU DACHI

  1. Pousser fortement sur la jambe arrière de manière à faire le transfert de poids sur la jambe avant.

2) Arriver dans la phase intermédiaire (point B), tu vas mettre ton corps en déséquilibre.

Le genou est toujours vers l’avant.

Et c’est juste avant de poser le pied devant, que tu vas ouvrir ton genou arrière de manière dynamique.
Cette ouverture du genou va ta faire pivoter les hanches, et les hanches vont d’envoyer la jambe vers l’avant.

De cette manière, tu vas gagner en vitesse de déplacement et ton genou arrière sera toujours tirer vers l’extérieur

Les erreurs les plus fréquentes en avançant en KOKUTSU DACHI

  1. L’erreur la plus courante quand on avance en KOKUTSU DACHI est de vouloir pivoter le genou arrière trop top.

Cela provoque une avancer en circulaire de la jambe qui est source de déséquilibre et de désalignement.

2) L’erreur numéro 2 est souvent que les gens poussent sur la jambe arrière pour atterrir vers l’avant immédiatement.

Cette méthode est source de lourdeur dans le déplacement puisque tu sollicite uniquement une jambe.

C’est pour ça et tu le verra mieux en détail dans la vidéo, que l’on préconise de partir d’un point A, d’arriver au point B (phase intermédiaire) là où il y a l’ouverture du genou vu plus haut pour atterrir au point C (phase finale du déplacement)

3) L’a 3ème erreur sur l’avancer en kokutsu dachi.

Nous avons parler jusque là, de la position kukutsu dachi et de son déplacement.

Mais nous n’avons pas détailler latterissage en kokutsu dachi.

C’est la que l’erreur numéro 3 rentre en jeu. Beaucoup de gens atterrissent avec le talon en premier, puis le pied à plat.

Il est important d’encrer le pied dans le sol bien à plat pour un meilleur équilibre et pour une meilleure force d’encrage.

Nous te laissons regarder la vidéo sur le kukutsu dachi. Tu verras il y a pas mal de détails à ce sujet.

N’hésite pas à nous laisser un commentaire si cette vidéo t’as aidé.

Bon visionnage et à très bientôt

Pour aller plus loin

NOS FORMATIONS

DVD / BANDES ELASTIQUES

Autres articles

Pin It on Pinterest